Actualités Gestion de patrimoine

Le baril à 20 dollars? C'est possible et voici le fautif

Posté dans : Actualités Gestion de patrimoine

Morgan Stanley, aussi, estime que le prix du pétrole pourrait baisser jusqu'à 20 dollars le baril. Mais pas pour les raisons souvent avancées.

Alerte sur la dette des pays émergents

Posté dans : Actualités Gestion de patrimoine

Obligations : Les marchés doutent de la capacité des emprunteurs des pays émergents à payer leurs dettes.

Retraites : des projections de moins en moins roses

Posté dans : Actualités Gestion de patrimoine

 

Le Conseil d'orientation des retraites observe, dans un document de travail, qu'il dégrade constamment ses hypothèses de croissance et de chômage

Les hypothèses économiques sont un des éléments essentiels pour estimer à moyen et long terme la santé du système de retraites. En France, le Conseil d'orientation des retraites (COR), chargé de ce travail, a souvent été jugé trop optimiste en la matière. La réalité, c'est qu'il l'est de moins en moins. Dans un document de travail élaboré par ses soins et dont Le Figaro a obtenu copie, il observe qu'il a constamment dégradé ses hypothèses de croissance et de chômage sous-tendant ses projections financières sur le système de retraites.

La déroute boursière chinoise fait douter de l'économie mondiale

Posté dans : Actualités Gestion de patrimoine

Au-delà de la Chine, c'est tout le panorama économique mondial qui est constellé de points d'interrogations, alors que les grandes banques centrales ont inondé les marchés grâce à leurs politiques ultra-généreuses.

Les marchés mondiaux étaient une nouvelle fois sévèrement ébranlés jeudi par l'impressionnante déroute boursière en Chine. Cet épisode alimente un peu plus les doutes sur la santé de l'économie mondiale.

 

Cette deuxième interruption de séance en moins d'une semaine, décidée par les autorités après une chute de 7%, inquiète les investisseurs quant à la portée du ralentissement de l'économie chinoise, un des poumons de la croissance économique du globe.

Un des gourous de la finance mondiale, le milliardaire américain George Soros, a même réveillé le spectre de la crise de 2008. "La Chine a un très gros problème d'ajustement", a-t-il déclaré à Colombo. "Je dirais que c'est bien une crise. Quand je regarde les marchés financiers, je vois une situation sérieuse qui me rappelle la crise que nous avons eue en 2008".