Le baril à 20 dollars? C'est possible et voici le fautif

Posté dans : Actualités Gestion de patrimoine

Morgan Stanley, aussi, estime que le prix du pétrole pourrait baisser jusqu'à 20 dollars le baril. Mais pas pour les raisons souvent avancées.

On assiste à une dérive quasi continue des prix du pétrole depuis la mi-2014 et cela malgré la stabilisation attendue en 2015 par des experts

Depuis le début de l’année, le brut a déjà perdu 11% de sa valeur. Plusieurs raisons sont régulièrement avancées pour expliquer ce phénomène durable:

·         ralentissement économique en Chine,

·         offre surabondante et refus de l’OPEP de réduire sa production,

·         volonté de l’Arabie Saoudite de torpiller le pétrole de schiste produit aux Etats-Unis,…

Jusqu’où ira le prix du baril? Pour Morgan Stanley, il pourrait toucher un plancher de 20$. Si l’excès de l’offre explique la chute des prix jusqu’à 60$, la raison qui a vu le baril passer de 55$ à 35$ est tout autre, estime la banque. "Le pétrole est particulièrement corrélé au billet vert: il pourrait donc chuter de 10 à 25%, si le dollar gagne 5%."

Une augmentation de 3,2% du dollar –comme conséquence d’une possible dévaluation de 15% du yuan chinois- pourrait pousser le baril dans le haut des 20$ estime Morgan Stanley dans une note publiée ce lundi.

Cet établissement n’est pas le premier à prévoir une chute des prix à 20$ rappelle Bloomberg. Mais les causes diffèrent. Goldman Sachs a évoqué, lui, la limite des capacités de stockage qui forcerait un arrêt immédiat de certaines capacités de production…

http://www.lecho.be/entreprises/energie/Le_baril_a_20_dollars_C_est_possible_et_voici_le_fautif.9718852-3020.art?itm_campaign=newsstream_recent