Comment les mafias vont pouvoir vider votre compte bancaire grâce au Sepa

Posté dans : Actualités Gestion de patrimoine

 

Le nouveau système de prélèvement est censé faciliter la vie des clients des banques. Mais des truands ont identifié des failles et ont déjà puisé dans de nombreux comptes.

Le virement Sepa, mis en place progressivement entre le 1er février et le 1er aout en France, devait, au départ, être un progrès : un moyen de paiement "plus sûr et moins cher"… Le nouveau Single Euro Payments Area, créé en novembre 2010 par Bruxelles, sera en effet à partir du 1er aout le seul système de virement reconnu dans tout l'EEE, plus la Suisse et Monaco. Soit au total 31 pays.

A priori, le Sepa est très pratique

Son but : simplifier la vie de plus de 380 millions de consommateurs. De fait, avant, un client qui souscrivait un abonnement auprès d’un opérateur téléphonique devait envoyer un courrier à cet opérateur, et signer une autorisation de prélèvement auprès de sa banque.
"A partir d’août, explique Ludovic Herschlikovitz, fondateur du site Choisir-ma-banque.com, ce sera beaucoup plus simple : il suffira d’adresser un document (avec son numéro d’identification bancaire IBAN) à son opérateur, qui se chargera de tout."

Pour lire la fin de l'article paru sur www.challenges.fr, cliquez ici.